La France, est elle le Nouvel Epicentre du Monde Tech?

Dans un blog post le mois dernier, je vous parlais du célèbre salon de la technologie, CES 2016. Des milliers de professionnels du monde entier se sont réunis à Las Vegas pour présenter leurs dernières technologies. Parmi les 3.800 exposants au salon de cette année, une quantité importante de ceux-ci étaient des start-up. Eureka Park, la section dédiée au start-up au CES, a accueilli plus de 500 entreprises cette année, alors qu’elle n’en comptait que 375 en 2015.

Au CES 2016 étaient présentées un certain nombre de start-up françaises, en effet, sur les 500 startups participantes, 130 d’entre elles étaient français. TechCrunch a récemment publié un article au sujet de ces entreprises, intitulé : Les Startups Françaises Aussi Prennent d’Assaut le CES. TechCrunch attribue la croissance de ces startups françaises à La French Tech, qui est soutenue par le gouvernement pour renforcer cette communauté en démarrage. Fortune.com a publié un article au sujet du CES 2016 affirmant “France Is Tech’s Unexpected Powerhouse” (La France cheval de bataille inattendu dans du monde tech). Sur les 165 entreprises les plus innovantes, de CES Unveiled, 45 provenaient de France. Alors qu’avons-nous vu de la France au salon de cette année et dont tout le monde parle?

10-Vins y a présenté sa machine style Nespresso pour le vin. Le D-Vine “brasse” l’équivalent d’un verre de vin à la fois issu des vignobles spécifiquement sélectionnés par 10-Vins. Comme pour une dosette de café, le flacon est placé dans la machine et en 30 secondes verse un verre de vin à la bonne température en fonction des infos émises par des puces individuelles. 10-Vins affirme que les puces sur chacun de ses flacons signalent à la machine comment décanter chaque verre de vin, ce qui d’après le co-fondateur de 10-Vins, Thibaut Jarrousse, “est très compliqué à faire correctement.”

Une autre entreprise à la pointe de la scène tech française et que j’ai trouvée plutôt débrouillarde, était Wistiki. Avez-vous déjà perdu votre portefeuille ou tout simplement vos clés en faisant vos courses? Wistiki a développé une gamme plus compacte de balises Bluetooth pour ceux qui ont la fâcheuse tendance de perdre un temps fou à la recherche de biens qu’on égard facilement. Le créateur, Philippe Starck, a conçu trois étiquettes différentes qui peuvent être attachées à peu près à tout. La plus séduisante d’entre elles est la Hopla !, une étiquette en forme de carte de crédit qui peut “vivre” dans votre portefeuille. Dans le cas où votre article est égaré, vous pouvez le localiser via la App de Wistiki via une sonnerie ou ses coordonnées GPS. C’est tout simplement, brillant!

Il est assez intéressant de voir tant de startups en herbe venues de France. Après le Consumer Electronics Show de cette année, je pense que la question qui est à l’esprit de la plupart des gens est de savoir s’il s’agit la simplement d’un effort de représentation isole ou si la France va devenir une plaque tournante des secteurs de l’innovation et de la technologie internationale ? Seul le temps nous le dira, cependant, elle a déjà certainement pris un bon départ. Pour plus de blogs sur la technologie émergente, revenez sur PanosPetopoulos.eu!